Capsule 1.15 sculpture (2014)

La vitrine, appel parfois indécent à la consommation inutile, à la débauche de la mode, au superflu, attire le passant par sa lumière à toute heure du jour et de la nuit. Espace public, elle présente des objets et les met en valeur. //////// Les sculptures, réalisées spécialement pour habiter la Capsule de l’espace d’art genevois Halle Nord, se côtoient en même temps qu’elles se donnent à voir. Des fils invisibles se tissent entre elles. Le long de ceux-ci se promène le regard, allant d’un ciel-réservoir argenté, à une croissance en plexiglas suspendue jusqu’aux lignes dansantes roses d’une forme à la fois connue et étrange. «Une vitrine c’est féerie et frustration mais aussi information qui est la stratégie même de la publicité.» écrivait Jean Baudrillard, dans Le Système des objets. Par ce travail, c’est un pavillon à l’atmosphère éteinte et au paysage ludique qui se dessine par des relations de formes, de matériaux et de couleurs. C’est aussi un rapport à la peinture, dont parle Capsule 1.15, par sa frontalité et sa composition, chaque élément parlant d’un tout. Les sculptures se heurtent au sol, aux murs et au plafond de la vitrine qui les contraint autant qu’elle les supporte.

Objets divers, 150x50x250cm.