casting photo (2007)

Au croisement des histoires et pratiques de la photographie, de la sculpture et de la peinture, cette série d’images propose une exploration de l’espace domestique à partir d’objets détournés.Ce n’est pas l’image qui est manipulée ici, mais le réel. //////// Le banal comme choix figuratif se compose, s’agence dans un fragment d’espace que la sculpture révèle, possède et annule en le rendant impraticable. //////// La sculpture et la photographie s’interrogent et luttent autour de questions d’espace, de point de vue et d’instantanéïté des gestes pour trouver un accord possible dans la peinture. Alors la quotidienneté de l’objet se déconcerte, s’éxalte ou se dénigre hors de ses contingences pour nous interpeler sur son rapport à l’homme. Dans une certaine solitude et un désarroi probable, ces photographies viennent troubler la perception des choses et leur logique pour les emmener vers un ailleurs. Celui-ci n’est pas défini, mais à en croire le titre de la pièce, les personnages de l’histoire seraient déjà présents...

Série de 9 photographies numériques couleurs tirage lambda sur papier semi-brillant. 50×70 cm