Les conséquences de la rumeur sculpture (2016)

Cette enseigne lumineuse reprend les quatre premières phrases du poème «Jabberwocky» de Lewis Caroll. Présent dans le conte «De l’autre côté du miroir», Alice tente d’en saisir le sens, aidée par son ami Humpty Dumpty. Les mots inventés par l’auteur sont des «mots valises», ils sont l’association de plusieurs mots existant, créant un poème avec une forte dimension sonore; les sons sont familiers mais les mots inconnus. Par exemple, slictueux signifie souple, actif et onctueux et les verchons sont des cochons verts. ////////Les conséquences de la rumeur inscrivent ces mots dans l’espace public comme un message codé résonnant avec son environnement, une sorte de formule magique résistant à toute interprétation définitive. Une promesse non-tenue du sens qui éveille l’attente, excite l’esprit mais ne lui offre pas l’objet de son désir.

 Lettres adhésives noires sur plexiglas rétroéclairé.    350 x 90 x 20 cm