lux installation (2009)

Deux grilles métaliques aux dimensions des fenêtres sont suspendues devant celles-ci. Chacune supporte 12 projecteurs PAR éclairant vers l’extérieur du bâtiment. //////// Jeu de double et de renversement des espaces, un rapprochement se crée entre la mise en scène du théâtre et celle de la ville. Tous deux usent de méthodes analogues pour fabriquer des lieux de décor et de spectacle, manipulant ornement et façade afin d’accentuer l’atmosphère de leur pièce. //////// Deux perceptions et appréhensions différentes se croisent dans ce travail, que l’on se trouve d’un côté ou de l’autre de la frontière lumineuse. Ces deux objets-structures sont à la fois une signalétique du lieu et l’envers du décor, les coulisses d’un spectacle bouchant la scène éblouissante.

2 grilles métalliques, 24 projecteurs PAR 1000 W.  1,9×3 m chacune