orbis tertius installation (2009)

Je m’intéresse à tout ce que l’espace réel contient d’artificiel et de superficiel. Jouant de l’environnement quotidien comme d’un décor, évoluant sur la frontière qui va du désenchantement masqué au banal fabriqué, cette installation utilise les matériaux que lui fournit le site, pour se fondre dans le paysage... ////////Ce modelage de la pelouse du parc, réalisé in-situ, crée un relief semblant sortir du sol. Les plis qui se forment deviennent un espace de projection, un déclencheur d’imaginaire confrontant nature et construction humaine. 
«Ce n’est plus le monde réel qui fournit des éléments qui vont servir à construire le monde imaginaire. C’est ce dernier qui, par sa cohérence supérieure, balaie une réalité incertaine.» J.L. Borges

Installation paysagère, gazon de placage, terre végétale. 4×6 m