parking photo (2007)

Ce site, cet environnement, fait de paysages «lunaires» et d’architectures fictionnelles est composé essentiellement de cornets de glace goudronnés et d’éléments métalliques. Autour d’une station illuminée de rouge se développe un paysage étrange, presque inquiétant. Cet univers low tech et froid se présente comme un monde possible, le futur probable d’une civilisation fragile et absente.//////// Les objets triviaux du quotidien nous rappellent le temps présent et contribue au passage vers un ailleurs. Dans un désenchantement à la Philip K. Dick, je joue de l’apparence fictionnelle de la réalité, sorte de décor rappellant ceux de la science-fiction des années 70. ////////Un procédé dystopique se met en place pour donner forme à la chimère des rêves...

Photographie numérique couleur tirage jet d’encre sur papier mat. 30×40 cm.