Skull Island installation (2013)

«Et si au commencement n’était pas le verbe» est le présupposé, devenu ici prétexte, pour relire l’histoire de King Kong et son rapport à l’homme contemporain. Skull Island est l’île fictionnelle où vit le monstre gorille, l’homme a bouleversé les règles qui règnent sur cet écosystème très ancien, déchainant l’animal. Cette installation reprend un coloriage pour enfant aux traits naïfs, fragment de cette histoire, montrant la bête capturée par les hommes, le regard rivé sur un tas de bonbons en forme de banane. Alors la narration prend une tournure différente. La dualité n’est plus seulement entre le primate et l’homo-sapiens, elle doit compter avec les fruits de la gourmandise. L’image et l’objet, tous deux porteurs d’un imaginaire de l’enfance, font se mélanger les fictions pour troubler leur réalité. De ces deux éléments, réunis par le rouge de la tablette, nait une nouvelle version moins historique qu’étrange et cocasse.

coloriage encadré, bonbons banane, tablette, 80 x 30 cm