Vs Park sculpture (2012)

Sur environ 20 m² au sol et légèrement surelevé par une planche de bois, une sculpture faite de cages, tubes, sphères, cubes etc... en plastique coloré et translucide se propage. Un réseau à plusieurs niveaux, joyeux chaos organisé, est crée par un jeu d’assemblage d’éléments servant originalement à l’habitat des rongeurs, «imitant le milieu naturel de l’animal». Par cette construction pop et froide, j’ échaffaude une idée de l’apocalypse comme la disparition d’un monde qui en appelle un nouveau. Celui présenté ici à l’échelle de la maquette a pour promesse d’accomplir les rêves de changement et de liberté qui animent tout bouleversement radical. Il se pare d’une apparence attrayante pour emmener le regard se perdre dans ses modules claustrophobiques. Cette construction faite d’objets manufacturés devient inquiétante et étrange par sa propagation. ///////Ce travail parle aussi de la sculpture comme d’un objet domestique inclut dans un lieu de vie, sa définition première.

Cage pour rongeur, bois. 5m de diamètre

photos Mauve Serra